L'Isole

Le parcours

Limite amont : pont Lédan
Limite aval : barrage de Cascadec
L’Isole est l’un des principaux cours d’eau du sud Finistère. Il conflue avec l’Ellé à Quimperlé pour former l’estuaire de la Laïta. L’Isole présente la caractéristique d’être une rivière aux eaux claires, à la différence de l’Ellé.
Sur ce parcours, long d’environ 1,5 kilomètre, l’Isole s’écoule dans un cadre boisé. Large de 10 à 20 mètres par endroits, elle présente un cours rapide. L’eau cascade de rochers en rochers, créant ainsi une multitude de courants propices à la truite fario sauvage, reine des lieux.  De belles fosses parsèment également ce parcours.
A la belle saison, les renoncules apportent une touche de vert à la rivière et sont autant de caches pour les poissons.
Il s’agit vraiment d’un très beau parcours qui ravira les amateurs de pêche en eau rapide mais où les poissons se méritent !

Truite de l'Isole

Les accès

L’accès au parcours se fait à partir de Scaër. Prendre la direction du Faouët par la route départementale 782. A la sortie du bourg, passer l’Isole à Pont Lédan puis tourner directement à droite en direction de Saint Thurien par la route départementale 6. Faites environ 300 mètres et, dans le virage, prendre tout droit (entre deux piliers en pierre) en direction de l’usine de Cascadec (papeterie). La route suit la rivière. Des possibilités de stationnement existent sur les bas côté.

Carte

Les poissons

La truite fario sauvage bien sûr. De beaux spécimens fréquentent ce parcours. Présence également de saumons. Attention donc, au printemps, aux captures de tacons (juvéniles de saumon) qui doivent être remis à l’eau.

Les techniques

La présence massive de blocs et de rochers dans le cours d’eau offre de nombreux postes de chasse et d’abris pour les truites. Parcours d’eau rapide, celui de Cascadec se doit d’être minutieusement prospecté. Ainsi, chaque courant, chaque cascade, chaque coulée entre les renoncules doit être l’objet d’un lancer…et d’un ferrage rapide car les truites le sont ici. Pour ce faire, les leurres sont intéressants car ils permettent d’exploiter la multitude des postes. La pêche au toc est possible mais limitée quand les débits sont assez hauts. Pour autant, en promenant son appât le long des bordures, on fait de belles rencontres.
Ce parcours est vraiment à sa plénitude à la belle saison et la pêche à la mouche y est un vrai plaisir. Un « palmer » ou une « paysanne » séduiront les truites à la robe foncée. En  outre, compte tenu de la clarté de l’eau, la nymphe à vue est tout à fait possible et même recommandée notamment quand les poissons se mettent à table dans les herbiers de renoncules.

Ce n’est que du bon sens…respectez les propriétés qui vous accueillent en refermant les barrières, en ne gênant pas le passage avec votre véhicule.

Informations locales


Attention : réglementation spécifique pour la pêche du saumon_Supplément CPMA Migrateurs obligatoire.

Accès direct

cartedepeche2

Réglementation

A votre service

Hébergements pêche labellisésGuides de pêche

Ateliers pêche NatureEcoles de pêche des AAPPMA

Nous contacter

Fédération de pêche du Finistère
4 allée Loeiz Herrieu
29000 QUIMPER
Tél. : 02 98 10 34 20

Envoyer un e-mail

Connexion