Le Steïr

Le parcours

Limite amont : Lieu-dit Pont Quéau
Limite aval : Lieu dit Quinquis Lopéau (pont SNCF)
Le Steïr est un affluent de l’Odet qu’il rejoint dans Quimper. Rivière importante, il héberge une bonne population de truites fario sauvages et de saumons atlantique. Le parcours à découvrir se situe sur la partie médiane du cours d’eau. D’une largeur moyenne de 8 à 10 mètres, le Steïr présente une succession de radiers et de profonds facilement pêchable. Cette diversité d’habitats est très favorable au développement des truites. A la belle saison, les herbiers habillent la rivière et sont de bons refuges pour les truites. Les trous sont aussi de bons postes pour les saumons qui s’y posent dans leur migration vers l’amont.

photo

Les accès

Depuis Quimper, prendre la direction Locronan (route départementale 39). Au rond point de Ty Pont (une crêperie se trouve à droite juste avant le rond point), prendre tout droit par la « Voie Romaine ». Poursuivre tout droit sur environ 5 kilomètres puis tourner à gauche, direction « Pont Quéau ». La route descend alors vers le Steïr. Un parking existe avant de franchir le pont (3-4 véhicules).

Les poissons

La truite fario sauvage est omniprésente et les individus de plus de 30 cm ne sont pas rares. C’est aussi un secteur intéressant pour le saumon. Attention, au printemps, aux captures de tacons (juvéniles de saumon) qui doivent être remis à l’eau.

Les techniques

Le Steïr à Pont Quéau est, pour la truite, un parcours assez facile à pêcher. Les postes y sont en effet bien marqués : méandres profonds, courants à l’aval de blocs ou d’arbres, tête de radier. A compter du 15 avril, ce parcours est un « parcours mouche » uniquement avec remise à l’eau des poissons en amont du pont SNCF sur 1 kilomètre. Pour autant, il convient de pêcher en finesse car les truites y sont méfiantes. Notamment en été, l’approche doit être de Sioux sous peine de faire fuir les poissons qui s’embusquent souvent en fin de trous là où le courant accélère. La mouche est très intéressante et permet de pratiquer en toute saison, pour peu que l’on prenne soin de diminuer la taille des imitations. En début de saison, peignez les courants en noyée ou au streamer. Ensuite, optez pour la sèche ou les nymphes casquées qui réussissent bien.

Ce n’est que du bon sens…respectez les propriétés qui vous accueillent en refermant les barrières, en ne gênant pas le passage avec votre véhicule.

Informations locales

Le plus du parcours

Pour plus d’informations concernant la pêche à la mouche, site web du club mouche de l'Odet

Accès direct

cartedepeche2

Réglementation

A votre service

Hébergements pêche labellisésGuides de pêche

Ateliers pêche NatureEcoles de pêche des AAPPMA

Nous contacter

Fédération de pêche du Finistère
4 allée Loeiz Herrieu
29000 QUIMPER
Tél. : 02 98 10 34 20

Envoyer un e-mail

Connexion